Arrêté portant restrictions temporaires de certains usages de l’eau sur le département de l’Ain

En raison d’un hiver et d’un printemps très secs, d’une pluviométrie largement déficitaire et des températures élevées en début d’été, et considérant les conclusions du comité de vigilance sécheresse du 25 juillet 2017, Monsieur le Préfet de l’Ain a décidé de prendre des mesures de restrictions de certains usages de l’eau par un arrêté en date du 28 juillet 2017 entrant en vigueur le lundi 31 juillet 2017.

Si l’évolution de la situation le nécessite, le comité de vigilance sécheresse pourra être réuni pour prendre éventuellement de nouvelles mesures.

Le Pays de Gex est :

  • en alerte renforcée concernant les bassins de gestion « eaux superficielles » ;
  • en état de crise concernant la sécheresse des bassins de gestion des eaux souterraines.

 

Mesures de restriction des usages :

Pour les particuliers, les collectivités et les entreprises par :

  • l’interdiction de laver les véhicule,
  • l’interdiction d’arroser les pelouses, les espaces verts et sportifs,
  • l’interdiction de réaliser des travaux dans les stations de traitement des eaux usées et les réseaux d’assainissement,
  • l’interdiction de remplir les piscines familiales,
  • l’interdiction de remplir les plans d’eau et les étangs non exploités par un pisciculteur,
  • Pour les industriels par :
  • l’obligation de respecter les arrêtés préfectoraux complémentaires de restriction d’eau en période de sécheresse qui leur ont été notifiés.

Pour les agriculteurs par :

  • la restriction ou l’interdiction de prélever dans les eaux superficielles et leurs nappes d’accompagnement et dans les eaux souterraines, sauf cultures spécialisées et abreuvement des animaux.

Pour les usagers des cours d’eau par :

  • l’interdiction du fonctionnement par éclusées des ouvrages hydrauliques,
  • l’interdiction de manœuvrer les ouvrages sur les cours d’eau,
  • l’interdiction de parcourir les cours d’eau dans le Pays de Gex,
  • l’interdiction de faire accéder directement les animaux d’élevage dans les cours d’eau du Pays de Gex.
  • Plus de précisions dans l’arrêté préfectoral : Arrêté 
retour en haut