Le Budget

Un acte obligatoire et essentiel

Le budget primitif retrace l’ensemble des dépenses et des recettes autorisées et prévues pour l’année 2020. Il respecte les principes budgétaires : annualité, universalité, unité, équilibre, sincérité et constitue le premier acte obligatoire du cycle budgétaire annuel de la collectivité. Il doit être voté par l’assemblée délibérante avant le 15 avril de l’année à laquelle il se rapporte, ou le 30 avril l’année de renouvellement de l’assemblée, et transmis au représentant de l’État dans les 15 jours qui suivent son approbation. Par cet acte, le maire, ordonnateur, est autorisé à effectuer les opérations de recettes et de dépenses inscrites au budget, pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre de l’année civile.

Le budget 2020 a été voté par le conseil municipal le 16 décembre 2019. Il a été réalisé sur les bases du débat d’orientations budgétaires au sein du conseil municipal réuni le 4 novembre 2019.

Il a été établi avec la volonté :
– de poursuivre la maîtrise des dépenses de fonctionnement, laquelle permet à Ville de bénéficier de bons indicateurs financiers avec en particulier un niveau d’épargne brute élevé (29.60 % au regard du dernier compte administratif adopté – exercice 2018) ;
– de permettre aux services municipaux de disposer des moyens nécessaires pour assurer la qualité et la continuité des services rendus aux habitants ;
– de poursuivre la maîtrise de l’endettement communal afin de conserver d’importantes marges de manœuvre eu égard au financement à venir de l’opération « Cœur de Ville », d’une part, et aux engagements pris dans le cadre du dossier pour l’accueil du 3ème lycée public du Pays de Gex ;
– de mobiliser toutes les ressources possibles dans une démarche d’optimisation (subventions, gestion dynamique du domaine, etc.) sans toucher aux taux d’imposition communaux.

Les sections de fonctionnement et investissement structurent le budget communal. D’un côté, la gestion des affaires courantes (ou section de fonctionnement), de l’autre la section d’investissement qui a vocation à préparer l’avenir.

D’importants ajustements budgétaires se font toujours en cours d’année, notamment par le vote d’un « budget supplémentaire », pour intégrer à la fois les résultats définitifs de l’année n-1 et les données financières transmises par l’État au 1er trimestre (dotations, bases prévisionnelles d’imposition,…).

Note de présentation synthétique du budget primitif 2020 de la Ville

Le budget primitif 2020

Note brève et synthétique du compte administratif 2019 de la Ville

 

retour en haut