Le projet

Les objectifs du projet

Avec l’ambition de dynamiser l’offre commerciale et culturelle de Gex, le projet cœur de ville doit permettre à la place du Jura de devenir, en lien avec le centre ancien, un lieu de vie animé et attractif à la fois en termes d’équipements, de commerces, de déplacements et d’environnement.

Le projet vise notamment à :

  • Redynamiser l’économie et l’attractivité commerciale du centre-ville ;
  • Rendre plus lisible l’espace public ;
  • Réorganiser les flux et le stationnement ;
  • Valoriser les modes doux ;
  • Développer des offres de services et d’équipements collectifs et publics (culturels…).

Dans cette perspective, la Ville a souhaité vous associer à son élaboration afin de garantir la meilleure adéquation possible du projet à vos besoins, vos usages et votre vision pour Gex !

 

Les grandes orientations du projet

Vous retrouverez ici les principales orientations du projet avec ses « zones d’actions » qui désignent les espaces au sein desquels l’aménagement a été stabilisé en concertation avec vous.

Le projet urbain intègre à la fois :

  • Des projets externes : arrivée du BHNS et de son parking-relais et déviation de l’avenue de la Poste ;
  • Des incontournables qualitatifs : préservation du Parc des Cèdres, axes piétons, mobilité douce et préservation de la vue ;
  • Des besoins identifiés : commerces, équipements, services, logements, stationnement aérien et souterrain.

Le scénario d’aménagement retenu offre une place centrale généreuse de 2  300 m2 et des travées piétonnes de 10 à 13 m de large comme autant de percées visuelles sur le parc des Cèdres.

En lien direct avec le centre ancien, il favorise un véritable parcours commercial dynamisant l’actuelle et la future offre de services. Le stationnement aérien dédié à des arrêts de courte durée est maintenu et largement complété par la création de parkings publics (dont un parking-relais pour le BHNS) et privés sous la place.

 

Programme immobilier et stationnement

En jouant sur le dénivelé de la place (d’environ 5 m entre le nord et le sud), le projet se fixe comme objectif de maintenir l’ensemble des hauteurs de bâtiments équivalentes ou inférieures à celle du bâtiment « Orange » pour permettre d’une part une harmonie entre l’existant et les constructions futures et d’autre part la préservation des vues.

 

retour en haut