La vente au déballage permet de vendre des marchandises neuves ou d’occasion. Elle est soumise à une réglementation (déclaration préalable, limitations liées au nombre pour les particuliers et à la durée des ventes) dont peuvent être exclus certains professionnels.

Les particuliers autorisés à y participer ne bénéficient pas du même régime fiscal que les professionnels, puisque les bénéfices perçus pour la vente de leurs biens ne sont pas imposés.

L’organisateur de la vente au déballage doit faire une déclaration préalable au maire de la commune du lieu de la vente, sous peine d’amende. Cette amende est de 15 000 € pour les particuliers et de 75 000 € pour les sociétés.
La brocante et le vide-grenier sont considérés comme une vente au déballage et donc soumis à la même réglementation. Ainsi, la manifestation doit, entre autres, faire l’objet d’une déclaration préalable en mairie. Les dirigeants de l’association doivent tenir un registre permettant d’identifier les vendeurs. Ce registre est coté et paraphé par le commissaire de police ou, à défaut, par le maire de la commune du lieu de la manifestation : registre

Actuellement, en raison de la crise sanitaire, des mesures sont à respecter.

Que vous soyez un professionnel ou un particulier, voici le site à consulter préalablement : Vente au déballage – professionnels | service-public.fr

Imprimé : ICI